Leurs Majestés

Guenievre iphone

Exposition collective no-made à l’arboretum de Roure, octobre 2013. Thème : Dans les arbres. Matériaux de récupération.

Son altesse la Princesse Guenièvre
Cuivre

Guenievre gros plan

Son Altesse la Princesse Guenièvre est un spécimen de genévrier dit « commun »  mais sélectionné pour son élégance particulière, avec ses deux longues branches basses et ses baies noires.

Son altesse le Bon Roi Sylvestre
Fer blanc, peinture.

Sylvestre_x2

Son Altesse le bon Roi Sylvestre est un pin sylvestre qui porte haut sa grande couronne à une dizaine de mètres : il règne sur l’arboretum parce qu’il est une des deux espèces locales prédominantes. En accord avec Michèle Ramin, la présidente de l’arboretum, nous l’avons qualifié de « Bon Roi » parce que c’est un arbre peu exigeant, qui s’adapte à tous les sols et à tous les climats.

Son altesse l’Empereur Mélèze aux habits neufs
Bois, peinture.

sacredumeleze

Son Altesse l’Empereur Mélèze aux habits neufs couronne la seconde espèce locale prédominante à l’arboretum. Comme cet empereur (ou ce Grand Duc dans d’autres versions) qui avait le goût des belles étoffes et qui a fini nu, le mélèze, seul conifère à perdre ses épines, sera nu à l’automne : il ne lui restera que sa couronne.

« Dans les arbres » : le thème visait à faire dialoguer œuvres et arbres au-delà de la juxtaposition, et demandait aux œuvres d’attirer l’attention sur tous ces arbres remarquables qui sont la raison d’être de l’Arboretum de Roure.
J’ai répondu à cette proposition en sacrant quelques arbres pour amener les regards sur leur cime et souligner leur majesté.

En même temps qu’elles s’effacent devant les seigneurs des bois, les couronnes, ces couvre-chef qui coiffent sans recouvrir et élèvent (ou bien pèsent ?) prolongent le questionnement lié à la forme des capuches. Ce sont des objets où compte l’intérieur. Dans les années à venir, les arbres vont pousser autour et les intégrer peu à peu, dépassant et recouvrant leur couronnement.

Merci à l’Arboretum de Roure et en particulier à Michèle Ramin, Kevin, Julie Nérini, et Valentin Ferrari.